Panneaux solaires : produire et revendre son électricité

Depuis 2017, les particuliers qui produisent leur électricité à partir de panneaux sola... ..

Publié  702 Vues actualisé 19 journées depuis
Image

Depuis 2017, les particuliers qui produisent leur électricité à partir de panneaux solaires ont la possibilité de revendre leur surplus. Quels sont les avantages de l’autoconsommation photovoltaïque et de la revente de l’excès ? Quels sont les critères à prendre en compte avant de vous lancer dans la production d’électricité pour votre habitat ?

Lumière sur le sujet, et réponses d’Immo-Diffusion.

 

 

1/ Quelles aides pour installer des panneaux solaires ?

Alléger sa facture énergétique, protéger l’environnement ou encore augmenter la valeur de sa maison : les raisons d’installer des panneaux solaires chez soi sont multiples. Pour aider les particuliers, l’État a aménagé deux dispositifs :

  • la Prime à l’investissement, pour l’achat d’une installation photovoltaïque permettant l’autoconsommation. Cette prime est répartie sur les 5 premières années, elle est dégressive et variable en fonction de la quantité d’électricité produite par vos panneaux chaque année ;
  • le système d’Obligation d’achat qui permet de vendre de manière automatique la totalité ou une partie de l’électricité produite. Les tarifs d’achats sont fixés par un arrêté et sont mis à jour tous les trimestres (cliquez ici pour en savoir plus et connaître les tarifs en vigueur).

Pour bénéficier de ces aides, il faudra toutefois faire installer son équipement par des techniciens RGE et conclure le contrat de rachat d’électricité (avec Enedis ou une autre Entreprise Locale de Distribution) pour une durée de 20 ans. Bien assez pour amortir vos efforts.

 

2/ Revendre son électricité : une action sous contrat

L’autoconsommation avec revente du surplus permet de générer un revenu complémentaire et annuel grâce à la vente de toute l’électricité non-utilisée.

La vente du surplus d’électricité verte à un fournisseur est très encadrée. Le fonctionnement est similaire à celui proposé par l’État : pour être autorisé à revendre, chaque particulier doit signer un contrat d’obligation d’achat. Ce contrat est valable pour une durée de 1 à 20 ans selon le fournisseur et le prix de vente du kWh est fixe pendant toute la durée du contrat. C’est la CSPE (Contribution au Service Public de l’Électricité) qui sert à financer le rachat d’énergie par les fournisseurs.

En ce qui concerne les tarifs auxquels les producteurs vendent le surplus, c’est la Commission de régulation de l’énergie (CRE) qui les détermine en fonction de la puissance installée (mesurée en kilowatt-crête ou kWc). En moyenne, une installation solaire en revente totale mettra entre 12 et 15 ans pour être rentabilisée. À partir de là, les revenus générés grâce à la vente de la production électrique seront des bénéfices nets.

 

3/ L’autonomie électrique totale : une utopie ?

On estime en moyenne entre 17 000 et 19 000 kWh/an la consommation d’un foyer de 4 personnes vivant dans 100 m². Et pour vous faire une idée, 1 kilowatt-crête (kWc) posé recouvre 5m² de surface. Dans des conditions optimales, cette unité d’énergie solaire qui est transformée en électricité produit entre 1000 et 1700 kWh/an. Ainsi, en fonction du budget de départ et de la puissance de l’installation choisie, l’autonomie énergétique n’aura pas la même signification pour tous (en matière d’espace à affecter et d’investissement).

Dernier élément, et non des moindres, l’autoconsommation totale implique de disposer de suffisamment de batteries de stockage, un matériel encore peu pratique, assez polluant et dur à recycler, à changer tous les 3 à 10 ans.

Pour le moment, il est en réalité extrêmement difficile d’être autonome à 100 % en électricité en installant des panneaux solaires. La plupart des solutions exploitées sur le marché actuel en France raccordent les logements au réseau national électrique, afin d’apporter un complément (surtout durant l’hiver) dans les foyers, sans risque de coupure.

 

 

 

Le conseil d’Immo-Diffusion : aujourd’hui les installations photovoltaïques des particuliers représentent 2,2% de la production électrique française, un chiffre prévu à la hausse pour les années à venir. Un tel équipement ne pourra qu’apporter une plus-value naturelle à votre bien : plus vous installerez de panneaux solaires, plus la valeur de votre installation sera élevée à long terme.

Retrouvez tous nos conseils immobiliers sur Immo-Diffusion.fr !

 

 

 

 

CONSULTEZ IMMO-DIFFUSION POUR PLUS D'INFORMATIONS !
Page dédiée ici : www.immo-diffusion.fr




TAG IMMO-DIFFUSION "Panneaux solaires : produire et revendre son électricité" :

Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY